OEC Maroc

Colloque scientifique du 23 fevrier

Le 23/02/2018 09:00
  • Évenement

Sous l’intitulé « La protection de l’investisseur au Maroc, les dispositifs légaux entre les défis de la coordination et de l’efficacité », la Présidence du ministère public et l'Ordre des Experts Comptables du Maroc ont organisé dans la ville ocre, le vendredi 23 février, un colloque-débat réunissant juristes, experts et représentants du ministère public.

Souhaitant mettre en avant les avancées du Maroc en matière de protection de l'investissement, le ministère public et les organisateurs se sont penchés, le temps d’une journée d’étude, sur le cadre réglementaire de l'investissement au Maroc et son apport pour améliorer son attractivité à
l'international.

Pour Fahd EL Mjabber, expert-comptable et coordinateur du colloque « il s’agit d’une occasion pour réunir l’ensemble des parties prenantes pour s’interroger sur le cadre réglementaire, les faiblesses de ce dernier, les apports d’un cadre réglementaire efficace pour l’acte d’investir et les solutions probables apportées par des professionnels juridiques et des experts nationaux et internationaux».

Et dans l’objectif d’apporter une lecture et un regard de l’extérieur, le colloque a fait appel à un juge et un avocat américains, spécialistes des entreprises en difficultés.
Le projet du livre V sur « les entreprises en difficulté » a également été largement débattu.

Dans sa version actuelle, le livre V est intitulé "Les difficultés des entreprises". Dans l'avant-projet, cet intitulé laconique est remplacé par "Les procédures de prévention, de sauvetage de l'entreprise et de traitement de ses difficultés". Une modification qui induit un changement de paradigme. On tend vers une intervention le plus en amont possible sur l'anomalie par le sauvetage et la procédure de prévention externe.